Valentine Traverse
— Rhossey

Performance, 2019

Nous retrouvons Valentine à l’entrée du champ le plus grand du site.
Aux lèvres, un lip-stick argenté dont ses complices sont aussi maquillées.

Rhossey se présente comme un grand jeu : le champ est le plateau, le public et l’équipe du festival sont les protagonistes. Leurs rôles sont déterminés au sort sur des cartes qui se mangent presque: pâtes à sel peintes à la main ou cracottes nature décorées en chocolat. Le scénario, et l’interprétation que chacun.e va en faire, crée alors des parcours, des danses, des rencontres entre les participant.e.s.
Certain.e.s se parent d’accessoires: lunettes en plastiques peintes, couverture de survie, guitare sèche, brouette… mis à disposition sur une bâche pour les différents rôles imaginés par Valentine.

Régulièrement réapprovisionnés par un grain de popcorn, les “spectateur.rice.s” assistent et prennent part à ce microcosme joyeux et vivant.

 

→ http://www.esacm.fr/diplome/valentine-traverse/ 

 

 

 

 

 

 

©Thomas Portier